Grandeur et décadence du générique de série télévisée

Je m’interrogeais récemment sur le statut d’un seuil très classique des séries télévisées — le titre d’épisode  —  et me demandais si les nouvelles manières de regarder les séries  — notamment les plateformes de diffusion en flux  — ne le mettaient pas davantage en lumière. Or, quelques semaines plus tard, Netflix annonce réfléchir à une forme d’effacement d’un autre seuil, bien plus symbolique : le générique. Il s’agirait de permettre aux utilisateurs de zapper le générique de début d’épisode (qu’il commence l’épisode proprement dit ou prenne place après un prégénérique) et même de le désactiver totalement dans le cas d’un visionnage en mode “auto” de plusieurs épisodes de la même série. Le projet est encore assez flou et serait en test auprès d’un échantillon d’utilisateurs américains sur quelques séries1. Continuer la lecture de « Grandeur et décadence du générique de série télévisée »

  1. Je n’ai pas pu tester ce bouton, bien que résidant aux États-Unis, et n’en sais donc guère plus que ce qui a été dit dans la presse. []

Grant Tinker et le renouveau de la série télévisée américaine dans les années 1970 et 1980

Ce billet est une republication d’un article que j’ai publié sur The Conversation le 5 décembre 2016.

Séverine Barthes, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 – USPC

Grant Tinker est inconnu en France, si ce n’est des sériphiles les plus acharnés. Pourtant, sa carrière, dans les années 1970 et 1980, a modelé la série télévisée telle que nous la connaissons aujourd’hui. Les notions de « quality TV » (télévision de qualité) et de second âge d’or de la télévision, qui irriguent le débat académique et critique autour des séries télévisées depuis 20 ans, ont été forgées en s’appuyant sur des programmes auxquels Grant Tinker avait participé.

L’aventure MTM avec CBS

Grant Tinker et Mary Tyler Moore fondent en 1969 la maison de production MTM Enterprises, dont le positionnement décalé se lit déjà dans leur logo, qui pastiche celui de la MGM. La première série qu’ils produisent est The Mary Tyler Moore Show (1970-1977), une sitcom qui présente pour la première fois à la télévision américaine, un personnage principal de femme jamais mariée (et ne rêvant pas spécialement de mariage) qui met au premier plan sa carrière professionnelle. La série est un très grand succès critique – 29 Emmy Awards, un record qui tiendra jusqu’en 2002 – et public, avec des audiences autour de 15 millions de téléspectateurs. Cette série est d’ailleurs régulièrement citée dans les listes visant à recenser les meilleures séries de tous les temps. Continuer la lecture de « Grant Tinker et le renouveau de la série télévisée américaine dans les années 1970 et 1980 »