La “purge rurale” de 1971

Les amateurs de séries connaissent au moins de nom la “purge rurale” de 19711, qui est sans doute un des séismes les plus importants qu’ait connu la télévision américaine dans son histoire. En quelques années (de la saison 1969-70 à la saison 1974-75), une trentaine de séries et programmes (dont certains étaient diffusés depuis de nombreuses années) est annulée, principalement par CBS. En cette période de peak television, cela peut paraître peu, mais il faut rappeler le contexte : il y a seulement trois chaînes nationales de télévision, représentant sur la semaine un total de 75 heures de programmes de primetime tous genres confondus (à la rentrée 1969). À l’époque, la télévision américaine passait encore beaucoup de films et d’unitaires  et si on peut estimer à 20 heures au minimum la part de programmes de primetime consacrés à d’autres genres (jeux, sports, films, information…), on voit que le nombre des séries annulées est proportionnellement énorme.

Continuer la lecture de « La “purge rurale” de 1971 »

  1. L’expression a une origine inconnue. Les chercheurs travaillant sur la télévision indiquent que tout le monde, dans l’industrie télévisuelle, la connaît et l’utilise, mais ne sont pas capables de la “sourcer”. Une recherche effectuée dans les archives numériques de la presse américaine montre qu’elle semble tardive puisque la première occurrence que nous avons trouvée date de 2012 dans le New York Times. Cela montre à tout le moins que cette expression est une conceptualisation a posteriori d’un phénomène télévisuel. []

The Good Fight : la guerre est déclarée

The Good Fight, série dérivée de The Good Wife, est le fer de lance de la stratégie numérique de CBS puisque la série n’est accessible que par CBS All Access, un service de diffusion de vidéo en flux par abonnement, proposant non seulement une possibilité de rattrapage des derniers programmes diffusés sur CBS (qui sont également accessibles gratuitement sur le site de la chaîne), mais aussi un accès aux saisons précédentes et aux épisodes précédents des séries en cours de diffusion, à des catalogues de séries plus anciennes diffusées sur CBS, et à des productions originales. The Good Fight est la première d’entre elles (une nouvelle série Star Trek est également annoncée) et a été lancée par la diffusion, sur CBS, du premier épisode le 19 février 2017, les neuf suivants étant disponibles sur Internet seulement, à raison d’un épisode par semaine mis en ligne le dimanche (qui était le jour de diffusion de The Good Wife sur CBS entre 2009 et 2016).

Il y aurait beaucoup à dire sur The Good Fight, notamment sur les “recettes” reprises de The Good Wife et leur traitement différent permis par la seule diffusion en ligne, puisque la série n’est ainsi pas soumise aux règles habituelles édictées par la FCC pour les programmes diffusées sur les networks. Il faut d’ailleurs noter que les versions de l’épisode pilote diffusées sur CBS et en ligne diffèrent légèrement, notamment en ce qui concerne le vocabulaire utilisé. Mais je vais ici me concentrer sur un épisode particulier, “Stoppable: Requiem for an Airdate” (épisode I, 5 diffusé le 12 mars 2017). Continuer la lecture de «  The Good Fight : la guerre est déclarée »

À propos de “Corporeal Form” de Code Black (II, 3)

L’épisode “Corporeal Form” de Code Black proposait, parmi les différents cas médicaux de la semaine, une situation tournant autour d’une explosion dans la chaufferie de l’hôpital : un des ouvriers était bloqué sous les débris et ne pouvait être déplacé facilement puisque son thorax était traversé par un tuyau dont le retrait sans opération chirurgicale aurait créé une hémorragie fatale. Les premiers médecins sur place décident alors, en attendant les pompiers, de ramper jusqu’au blessé et de lui prodiguer sur place les premiers soins. Un des médecins attrape alors un kit de premiers secours fixé sur l’un de murs de la chaufferie, seul équipement disponible pour eux puisqu’ils pensaient pouvoir emmener le blessé directement aux urgences de l’hôpital.

À la fin de l’épisode, entre la dernière séquence et la bande-annonce du prochain épisode, est intercalé un PSA (Public Service Announcement) sous le slogan “CBS cares” : dans ce clip d’une vingtaine de secondes, les acteurs de la série s’adressent aux téléspectateurs pour leur expliquer que le kit de premiers secours de la chaufferie appartenait à la campagne “Stop the bleed”, qui est une initiative de la Maison blanche visant à déployer dans les lieux publics des kits permettant à tout le monde d’arrêter une hémorragie en attendant l’arrivée des secours. Les acteurs appellent le public à consulter deux sites Internet (Bleedingcontrol.org et le site du Homeland Security) pour en apprendre plus sur le déploiement de ces kits et la manière de s’en servir. La campagne est présente également sur le site de CBS, où une version longue de ce clip (une minute environ) donne davantage d’explications et explique précisément ce que contient le kit et comment l’utiliser. Continuer la lecture de « À propos de “Corporeal Form” de Code Black (II, 3) »